Les minéraux présents dans l’eau potable favorisent-ils la santé ?

Herbert Decker
Les minéraux présents dans l’eau potable favorisent-ils la santé ? -

Les minéraux présents dans l’eau potable favorisent-ils la santé ?

De nombreux partisans de l'eau potable à très faible teneur en minéraux affirment :

  • Les minéraux présents dans l'eau du robinet endommagent le corps en se déposant sous forme de scories dans le tissu conjonctif,
  • les minéraux ne se trouvent dans l'eau que sous forme inorganique et ne peuvent donc pas être absorbés par l'organisme ou seulement moyennant une grande dépense d'énergie.

À long terme, cela conduit à des maladies telles que la démence ou l'arthrose. À première vue, cette affirmation est correcte. Cependant, l'eau sous sa forme structurée, lorsqu'elle est dynamisée, forme ce que l'on appelle des coquilles d'hydratation autour des minéraux afin que nous puissions absorber et utiliser ces derniers.

Dans la nature, l'eau se présente de manière structurée et nous pouvons reconstituer nos réserves de minéraux. Cependant, si la structure de l'eau est détruite, les substances de charge différente s'attirent et forment des composés entre elles. Par exemple, le carbonate de calcium et l'hydrogénocarbonate sont présents dans l'eau structurée, alors que dans l'eau non structurée, ils se lient l'un à l'autre et se combinent pour former du bicarbonate de calcium (familièrement appelé chaux). Tout le monde connaît les dépôts qui en résultent, dans la bouilloire ou la machine à laver. Nos vaisseaux sanguins se calcifient de la même manière. Ce qui vaut pour le calcium s'applique naturellement aussi aux autres minéraux présents dans l'eau. Dès que l'eau perd sa structure, les éléments importants forment des composés sans valeur, voire nuisibles, avec leurs antagonistes. Et c'est ainsi que la boisson vitale devient un danger pour la santé.

Un autre aspect nous amène aux Blue Zones (régions du monde où les habitants vivent beaucoup plus longtemps en moyenne avec la meilleure qualité de vie). Par exemple, les habitants de Nicoya (Costa Rica) boivent une eau qui coule dans du calcaire et qui est très riche en calcium et en magnésium. Nicoya fait partie de ces Blue Zones. Il en va de même pour la Blue Zone de l'île japonaise d'Okinawa : là aussi, les habitants ne disposent que d'une eau potable très riche en minéraux.

Par ailleurs, l'eau perd sa structure si, entre autres, on lui ajoute de l'acide carbonique, si on la transporte avec une pression supérieure à 2,5 bars ou si on la traite à l'ozone (l'ozone est l'oxydant le plus puissant utilisé dans la pratique et a fait ses preuves dans le traitement de l'eau potable). Une eau structurée et donc disponible pour les cellules est obtenue avec nos systèmes de filtration d'eau YVE-BIO®.